Santé
  • abc Le Togo et l'Allemagne signent un important accord de coopération La convention signée ce jour à Berlin, au second jour de la visite officielle du chef de l'Etat togolais en Allemagne, est remarquable par les montants concernés et les nombreux domaines couverts
    La délégation conduite par Faure Gnassingbé a eu ce 09 juin une séance de travail avec Gerd Müller, ministre allemand de la coopération. 

    A l'issue des échanges, ce dernier a paraphé avec Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères un accord de coopération financière et tenchnique pour l'année en cours et celle à venir. Mettant l'accent sur les pôles prioritaires, conjointement convenus, de la formation professionnelle et de l'emploi des jeunes, de l'appui à la décentralisation et bonne gouvernance, du développement rural, de la santé et de l'énergie, le document consacre une augmentation sensible de la coopération au développement entre les deux pays, avec des interventions s'élevant à 64 millions d'euros (environ 42 milliards de FCFA). 
  • abc Améliorer l’offre de santé, une priorité du mandat social   Les programmes visent à  garantir un meilleur accès de soins de santé  aux populations en  rapprochant les infrastructures sanitaires des populations et en améliorant la qualité des soins essentiels ainsi que l’accès aux médicaments.
    La troisième enquête démographique et de santé publiée en 2015 révèle des avancées notables en matière de santé au Togo. Ces résultats sont le couronnement des efforts engagés ces dernières années par les autorités togolaises avec l’accompagnement des partenaires en développement. Les programmes visent à  garantir un meilleur accès de soins de santé  aux populations en  rapprochant les infrastructures sanitaires des populations et en améliorant la qualité des soins essentiels ainsi que l’accès aux médicaments.

    Ces priorités sont contenues dans le “Plan national de développement  sanitaire - PNDS” élaboré depuis  2012 pour un coût global de près de 345 milliards de FCFA.
    La banque mondiale est d’ailleurs disposée à accompagner le Togo dans la mise en œuvre de certains axes prioritaires pour la période 2014-2017 à hauteur de 7 milliards de FCFA de même que l’AFD et bien d’autres partenaires en développement. Il s’agit entre autres de la lutte contre la mortalité néonatale, la mortalité infantile, le paludisme, le VIH/SIDA, la tuberculose et autres maladies transmissibles.

    Le programme d’assurance-maladie qui a démarré depuis 2012, avec la couverture de plus de 400 000 agents de l’Etat  est appelé à s’élargir à de nouveaux bénéficiaires,  notamment les agriculteurs, les artisans, les secteurs para public et privé ainsi que le secteur informel.

    Tous ces projets et programmes à court et à moyen terme, devront contribuer à garantir une meilleure couverture sanitaire au Togo.. Le Chef de l’Etat s’y est engagé en plaçant ce nouveau mandat sous le signe du social.