Agriculture
  • abc Le Togo et l'Allemagne signent un important accord de coopération La convention signée ce jour à Berlin, au second jour de la visite officielle du chef de l'Etat togolais en Allemagne, est remarquable par les montants concernés et les nombreux domaines couverts
    La délégation conduite par Faure Gnassingbé a eu ce 09 juin une séance de travail avec Gerd Müller, ministre allemand de la coopération. 

    A l'issue des échanges, ce dernier a paraphé avec Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères un accord de coopération financière et tenchnique pour l'année en cours et celle à venir. Mettant l'accent sur les pôles prioritaires, conjointement convenus, de la formation professionnelle et de l'emploi des jeunes, de l'appui à la décentralisation et bonne gouvernance, du développement rural, de la santé et de l'énergie, le document consacre une augmentation sensible de la coopération au développement entre les deux pays, avec des interventions s'élevant à 64 millions d'euros (environ 42 milliards de FCFA). 
  • abc Des agropôles pour une agriculture moderne En 2016, le Togo amorcera une nouvelle phase de son agenda économique et social, en donnant un coup d’accélérateur à la mutation du secteur agricole.

    L’objectif de la sécurité alimentaire étant réalisé, il faut à présent aller plus loin ; il faut franchir un nouveau cap dans le processus de modernisation du secteur agricole.

    La prochaine étape de ce processus sera la mise en place de pôles de développement agricoles sur l’ensemble du territoire national.

    Ces pôles de développement auront un ancrage régional et  favoriseront la création de valeurs ajoutées, en mettant en place des filières intégrées de production agricole, de transformation et de commercialisation.

    Parallèlement, ils permettront également d’atteindre les objectifs du programme d’inclusion sociale et financière, en facilitant la création d’emplois décents pour les populations locales,  ainsi qu’une amélioration substantielle des revenus dans le monde rural.
    Un programme pilote est d’ores et déjà à l’étude. 

    Si les premiers essais sont concluants, cette expérience sera étendue à toutes les régions du pays,  la finalité de cette initiative étant de promouvoir un développement  équilibré et inclusif à l’échelle nationale.